Le monde perd des milliards de dollars par an à cause des préjugés et de la discrimination fondés sur l’âge

Les stéréotypes négatifs, les préjugés et les perceptions à l’égard des personnes en fonction de leur âge entraînent non seulement une détérioration de la santé et un isolement social, mais coûtent également des milliards de dollars aux économies, ont déclaré jeudi des agences des Nations Unies, qui appellent à une action urgente pour combattre l’âgisme .

Dans un nouveau rapport, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), le Département des affaires économiques et sociales (DAES) et le Bureau des droits de l’homme des Nations Unies (HCDH) ont mis en garde contre l’impact de l’âgisme sur des institutions clés telles que les systèmes de santé, sociaux et juridiques.
On estime qu’une personne sur deux dans le monde a des « attitudes modérément ou fortement âgistes ».
« L’âgisme nuit à tout le monde – jeunes et vieux. Mais souvent, il est si répandu et accepté – dans nos attitudes et dans les politiques, les lois et les institutions – que nous ne reconnaissons même pas son effet néfaste sur notre dignité », a déclaré Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

Lire plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *