Europe de l’Est et du Sud-Est : les pays s’engagent à restaurer plus de 4 millions d’hectares de terres d’ici à 2030

Plus de 2 milliards d’hectares de terres dans le monde sont aujourd’hui déboisés et dégradés, ce qui menace les moyens de subsistance, entraîne la faim et provoque une concurrence pour les terres et ressources naturelles qui se rarifient, a souligné mardi la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU).

L’intensification des efforts de restauration des paysages forestiers est essentielle pour exploiter les nombreux avantages importants que les forêts apportent aux écosystèmes, aux économies et aux sociétés en général, ainsi que pour renforcer l’action climatique, a souligné la Secrétaire exécutive de cette Commission, Olga Algayerova, lors d’une réunion ministérielle organisée par la CEE-ONU et la FAO dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes.

Lire plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *