Les forêts du patrimoine mondial jouent un rôle vital dans l’atténuation du dérèglement climatique (UNESCO)

La toute première étude scientifique portant sur les niveaux de dioxyde de carbone des forêts du patrimoine mondial de l’UNESCO révèle qu’elles ont un rôle vital dans l’atténuation du changement climatique en absorbant chaque année environ 190 millions de tonnes de CO2 présentes dans l’atmosphère.

Néanmoins, dix forêts ont émis plus de CO2 qu’elles n’en ont absorbé en raison de la pression exercée par le dérèglement climatique et l’activité humaine : une situation qui doit nous alerter.

Lire plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *