Le défi du financement pour les pays accordant la priorité à la santé et au changement climatique (OMS)

De nombreux pays accordent la priorité à la santé et au changement climatique, mais manquent de fonds pour agir, a indiqué lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un dernier rapport.

Selon l’agence sanitaire mondiale de l’ONU, seul un quart environ des pays consultés ont été en mesure de mettre pleinement en œuvre leurs plans ou stratégies nationaux en matière de santé et de changement climatique. Les pays indiquent que le manque de financement, l’impact de la pandémie de Covid-19 et l’insuffisance des capacités en ressources humaines sont les principaux obstacles aux progrès.

Lire plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *