Un monde sans véhicules à carburant fossile au centre des discussions à la COP26 mercredi

Un monde où chaque voiture, bus et camion vendu est électrique et abordable, où les navires n’utilisent que des carburants durables et où les avions peuvent fonctionner à l’hydrogène vert peut ressembler à un film de science-fiction, mais à la COP26, à Glasgow, de nombreux gouvernements et entreprises ont déclaré qu’ils avaient commencé à travailler pour en faire une réalité.

Mercredi était une nouvelle journée marquée par des annonces, des déclarations et la constitution de coalitions, cette fois axées sur le secteur des transports, qui est responsable d’environ un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre, selon le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat.

Lire plus :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *